Travaux d’Aout

.

À la Saint Abel

faites vos confitures de mirabelles (5 août)


Temps trop beau en août, annonce hiver en courroux.


Tels les trois premiers jours d’août,

tel le temps de l’automne.

Potager

Entretenez

  • Arrosez votre potager très régulièrement sans mouiller les feuilles pour éviter l’apparition de maladies cryptogamiques. Attention, espacez les arrosages sur les melons presque mûrs, ils seront bien meilleurs !

  • Désherbez le sol pour éviter la concurrence des mauvaises herbes avec vos légumes.

  • Aérez le sol avec une binette pour que celui-ci ne craquelle pas sous l’influence de la chaleur.

  • Complétez le paillage si celui-ci s’est réduit.

  • Buttez le fenouil, les cardons et les céleris.

  • Buttez les choux d’hiver.

  • Faites un apport de guano, de sang séché ou de vinasse de betterave aux légumes gourmands comme les melons, les courgettes ou les tomates pour soutenir la fructification.

Plantez

  • Plantez les choux de Milan ,des plants de céleri ensemble

  • Plantez les poireaux pour cet hiver.

  • Plantez les pommes de terre hâtives dans le Sud.

Récoltez

  • les tomates.,les melons, les pastèques, les courgettes et les concombres.

  • les aubergines et les poivrons.

  • les laitues d’été.

  • les céleris blanchis.

  • les cornichons à la fin du mois.

  • les haricots verts nains et à rames.

  • les petits pois.

  • le maïs. Pour savoir si c’est le bon moment, pressez les grains, il doit en sortir du lait.

  • les fleurs de courgettes pour en faire de succulents beignets.

Semez

  • Semez des betteraves rondes pour l’automne.

  • Semez la mâche en lignes espacées de 20 cm.

  • Semez les gros radis d’hiver.

  • Semez les oignons blancs et rouges.

  • Semez les engrais verts sur les espaces en jachères.

  • Semez les choux cabus à feuilles lisses,

Herbes aromatiques

  • Cerfeuil

  • Persil

Légume racine

  • Radis

  • navets

Légumes feuilles

  • Chou de Chine

  • Fenouil

  • Laitue à couper

  • Laitue pommée

  • Mâche

  • épinards

  • chicorées frisées.

Taillez

  • Taillez les rameaux d’aubergines après la feuille qui suit la deuxième fleur. Cela va induire l’apparition d’une pousse à la base de la dernière feuille. Supprimez aussi toutes les pousses à la base de la tige.

  • Continuez à pincer les gourmands sur les pieds de tomates et étêtez les plants deux feuilles après le sixième bouquet de fleurs pour éviter que le plant ne se fatigue à produire des fruits qui n’auront pas le temps de mûrir.

  • Continuez à supprimer les fleurs mâles sur les pieds de courgettes et faites-en des beignets.

  • Taillez les aromatiques pour leur conserver un port trapu et compact.

  • Lorsque les melons ont la grosseur d’une prune, coupez la tige 2 feuilles au-dessus du fruit. Supprimez ensuite les autres fruits pour que chaque pied produise un maximum de 6 melons.

Traitez

  • Pulvérisez régulièrement des purins de prêle et d’ortie en prévention sur vos légumes.

  • Placez des pièges en carton coloré enduits de glu contre les aleurodes.

  • Installez des pièges à phéromones.

  • Pulvérisez du lait sur les parties atteintes par l’oïdium notamment sur le feuillage des courgettes souvent atteint.


Fruitier

Arrosez

  • Arrosez régulièrement les abricotiers et les agrumes surtout les sujets récemment plantés.

  • Arrosez très souvent la rhubarbe qui nécessite un sol frais.

  • Arrosez régulièrement les plants de framboisiers remontants.

Entretenez

  • Étayez les branches de pruniers très chargées.

  • Ensachez les poires et les raisins pour les protéger à la fois des oiseaux, des insectes piqueurs/suceurs et des intempéries.

  • Palissez les nouvelles pousses de ronces.

  • Installez des filets de protection contre les oiseaux au dessus des fruitiers.

Multipliez

  • Continuez à bouturez les figuiers, les actinidias et les grenadiers.

  • Greffez en écusson à oeil dormant, les abricotiers, les pêchers, les pommiers et les cerisiers.

  • Marcottez l’actinidia, le figuier et la passiflore.

Plantez

  • Transplantez les plus beaux stolons de fraisiers, attention procédez avant le 15 août car c’est la dernière limite pour être sûrs de voir vos plants fructifier l’année prochaine.

Récoltez

  • Récoltez les cerises, .les abricots et les pêches.

  • Récoltez les derniers cassis, les framboises et les groseilles.

  • Récoltez les premières noisettes et prunes.

  • Récoltez les figues dans le Sud.

Taillez

  • Taillez en vert les pêchers lorsque la récolte est terminée, pour cela, supprimez les rameaux ayant fructifié et gardez les rameaux de remplacement sur lesquels se formeront les fruits l’année suivante.

  • Supprimez les gourmands sur les grenadiers et les oliviers.

  • Taillez les actinidias.

  • Ébourgeonnez la vigne.

  • Pincez les pommiers et les poiriers au fur et à mesure de l’accroissement des nouveaux rameaux.

  • Taillez les cerisiers ayant fleuris pour que les cicatrices dues à la taille aient le temps de se renfermer avant l’hiver.

  • Taillez les tiges de ronces ayant porté les fruits.

Traitez

  • Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les cerisiers après la récolte pour prévenir les attaques de chancre bactérien.

  • Traitez les pruniers, contre la maladie du « plomb ».

  • Placez des bandes de glu sur les troncs pour stopper la progression des insectes rampants vers les cimes.

  • Rechargez les pièges à phéromones en adaptant la substance aux parasites visés ce mois-ci.


Bassin

Créez

une tourbière tout près de votre bassin.  Vous pourrez y installer de nombreuses plantes carnivores, dont certaines très rustiques qui vous étonneront de leurs floraisons.

Entretenez

Continuez à retirer les algues vertes et les lentilles d’eau.

Vérifiez très souvent le niveau de l’eau et complétez-le pour pallier à l’évaporation qui est importante en cette période.

Continuez à tailler les fleurs fanées et les tiges mortes des plantes aquatiques notamment sur les nénuphars.

Nettoyez souvent le filtre.

Vérifiez que les buses de la pompe ne soient pas obstruées par les algues.

Taillez les vivaces ayant fleuri aux abords du bassin.

Multipliez

Poursuivez, la première quinzaine d’août, les opérations de divisions des touffes et bouturages, après il sera trop tard.

Divisez les touffes de vivaces en bordure du bassin à la fin du mois.

Nourrissez

Nourrissez moins vos poissons qui devraient trouver des compléments en la présence de larves d’insectes et qui, si les températures sont élevées devraient être au repos.

Vérifiez l’état sanitaire de vos poissons, s’ils présentent des tâches, ou que les branchies sont collées, isolez les sujets atteints pour les soigner avec un produit spécifique avant qu’ils ne contaminent les autres.

Prenez garde au manque d’oxygène : si le matin vos poissons cherchent l’air en surface, c’est qu’un trop grand nombre de plantes colonisent le bassin. Celles-ci émettent du CO2 la nuit ce qui peut nuire à vos poissons. Coupez les plantes en excès et faites fonctionner à plein régime cascades et jets d’eau pour bien oxygéner le bassin.

Demandez à un voisin de venir nourrir vos poissons en cas de départ en vacances.

Observez la faune, très active en cette saison ; libellules, crapauds, grenouilles, tritons, insectes et même couleuvres devraient vous gratifier de leur spectacle mouvant.

Préparez

Préparez votre départ : vérifiez le bon fonctionnement de tous les appareils et nettoyez les filtres. Ajoutez des bactéries spécifiques pour équilibrer l’eau du bassin.

Supprimez un maximum d’algues vertes et ajoutez un produit anti-algues si l’invasion est importante.

Installez un système de remplissage automatique pour compenser le phénomène d’évaporation durant votre absence.


Ruche

Au rucher, la saison est terminée, c’est le moment de la préparation à l’hivernage. Vous procéderez dès le début du mois à la récolte des grilles à propolis puis au traitement anti-varroa, profitez en pour compter les varroa avant et après traitement.

Dès mi-août vous commencerez une stimulation à base de sirop 50/50 à raison d’un litre par semaine et par ruche et ce pendant 4 semaines. L’objectif est de pousser la ruche à constituer une belle population de jeunes abeilles pour l’hiver.

Important

Une intervention au rucher se fait par temps ensoleillé, une température supérieure à 15°C, pas de vent et de 14H00 à 16H00 l’après-midi. Si vous êtes débutant n’intervenez jamais dans d’autre condition, les abeilles toujours très douces et collaborative mais elles peuvent, dans de mauvaise conditions, se transformer en un instant en insecte agressif et piquer tout le voisinage sans même que vous vous en rendiez compte sous votre combinaison.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =