Travaux de Mai

.

11, 12, 13 mai : Les Saints de Glace


À la Saint-Honoré s’il fait gelée,

le vin diminue de moitié

.

Potager

Éclaircissez

  • Éclaircissez les semis de carottes et de navets semés le mois précédent., les betteraves.

  • Éclaircissez les légumes semés en poquets le mois précédent pour ne garder que le plant le plus vigoureux.

Plantez

  • Plantez les aromatiques, les fraisiers, les artichauts

  • Plantez les pommes de terre à environ 10 cm de profondeur.

  • Plantez les salades, les tomates, les courgettes, les aubergines, les melons et les pastèques achetés en godets.

  • Plantez les griffes d’asperges dans une terre bien meuble.

  • Plantez vos pieds de tomates, en installant dès à présent des tuteurs solides. Déposez au fond du trou de plantation quelques feuilles d’orties sans les racines : leur décomposition libérera de l’azote en quantité nécessaire au bon développement de vos pieds. L’ortie les renforcera également contre les maladies.

Repiquez

  • Repiquez les salades.

  • Repiquez tous les semis effectués à l’abri les mois précédents.

Semez

  • Semez les potirons, courgettes, melons, pâtissons et pastèques en poquets de 3 graines dans une terre préalablement bien amendée, car ces plantes sont très gourmandes en nutriments. Déposez les graines de côté, cela facilitera la germination.

  • Semez les cornichons, les aubergines et les piments dans un emplacement bien chaud

  • Semer les laitues classiques mais aussi des variétés rouges

  • Semez la tétragone., les carottes, les cardons en place.

  • Semez choux, brocolis, betteraves, panais, navets et des poireaux d’hiver

  • Semez de manière échelonnée les aromatiques comme le persil, le thym ou la ciboulette pour en disposer au moins jusqu’à l’automne.

  • Semez le basilic en pot sous châssis.

  • Semez le fenouil en place dans une terre allégée d’un peu de sable. Quand le renflement se présente, buttez légèrement.

  • Semez des radis tous les quinze jours le long des rangs de salades pour obtenir une récolte étalée et gagner de la place.

  • Semez les lentilles., les pois

  • Semez les haricots à rames en poquets dans une terre aérée. Installez par la même occasion des tuteurs montés en tipi.

Entretenez

  • Binez autour de vos légumes et éliminez les mauvaises herbes avec leurs racines.

  • Ouvrez les châssis et les retirez les cloches pour ventiler les plantes par temps ensoleillé.

  • Buttez les pieds de fèves, de haricots, de pois, et de pommes de terre.

  • Mettez en place les systèmes de tuteurage.

  • Retournez le compost.

  • Entourez les nouvelles plantules de cendres de cheminée, de coquilles d’oeufs broyées, de sciure ou d’aiguilles de pin pour les protéger

Multipliez

  • Continuez à diviser les pieds de rhubarbe et d’oseille.

  • Divisez la ciboulette, l’estragon, la menthe et l’oseille.

  • Diviser les artichauts et replantez immédiatement les rejetons.

  • Bouturez les tomates.

  • Marcottez la sauge.

Récoltez

  • les choux fleurs, les épinards, les fèves, les navets de printemps et la laitue, les petits oignons blancs, les pois et carottes précoces.

  • Récoltez les radis au fur et à mesure de la pousse sans les laisser trop longtemps en terre pour qu’ils ne deviennent pas trop forts


Fruitier

Arrosez

  • Pensez à bien arrosez les arbre plantés l’automne dernier. Préférez arroser généreusement 1 fois par semaine. La quantité minimale recommandée est de 20 litre par m².

Entretenez

  • Désherbez le pied des arbres avec une binette en prenant soin de ne pas les blesser

  • Fertilisez le pied de vos arbres avec une engrais bio riche en potasse comme le guano ou la vinasse de betterave.

  • Paillez le pied des arbustes à petits fruits qui ont un développement racinaire peu profond.

Multipliez

  • Continuez à bouturer le figuier de Barbarie.

  • Effectuez des boutures à talon de figuiers dans un mélange très léger maintenu humide.

  • Greffez les châtaigniers et les noisetiers.

  • Séparez les rejets de ronces ou longanberry et replantez-les.

  • Marcottez l’actinidia.

  • Continuez à greffer en fente les pommiers, poiriers, noyers et néfliers.

  • Semez des noyaux de fruitiers, notamment des variétés anciennes ou des fruits tropicaux

Plantez

  • Plantez les fraisiers et paillez. Entourez les pieds de coquilles d’oeufs broyées ou de cendres de cheminée pour empêcher les limaces de les attaquer.

  • Plantez les actinidias., les agrumes dans les régions du Sud.

  • Plantez le grenadier.

Taillez

  • Pincez les jeunes pousses sur les orangers les clémentiniers et les citronniers pour induire une ramification des rameaux.

  • Éclaircissez les jeunes fruits sur vos arbres comme les poiriers, les pêchers ou les pommiers pour obtenir des fruits plus gros et de meilleure qualité gustative. Supprimez les fruits les plus petits, en surnombre pour ne laisser qu’un beau sujet tous les 7 cm.

  • Taillez les oliviers dans le Sud.

Traitez

  • Traitez après la floraison tous les fruitiers à la bouillie bordelaise

  • Traitez préventivement les poiriers, les pommiers et les pêchers avec du purin de prêle contre tavelure, cloque et moniliose en effectuant 1 pulvérisation par semaine sur les parties aériennes de l’arbre sans oublier le revers des feuilles.

  • Observez vos jeunes pousses sur vos arbustes à petits fruits comme les groseilliers pour démasquer d’éventuels « nids » de pucerons logés sous les feuilles. C’est assez caractéristique : vous remarquerez que les feuilles se recroquevillent vers le bas, et vous observerez sûrement la présence de nombreuses fourmis. bloquez leur accès en mettant en place une bande de glu.

  • Traitez les arbustes à petits fruits rouges contre l’oïdium en pulvérisant du lait sur le feuillage.

  • Pulvérisez décoctions de purin d’ortie pour lutter contre les parasites sur feuillage et troncs.

  • Installez des pièges à phéromones.


Bassin

Admirez

Les grenouilles vertes se font entendre, c’est le début de la période de reproduction

Complétez

Si votre bassin à une taille d’au moins 25 m², introduisez quelques sujets d’Ides mélanote, un poisson fort utile pour débarrasser le bassin à la fois des algues et des larves d’insectes.

Entretenez

La forte luminosité et la remontée des températures induisent ce mois-ci le développement d’algues vertes filamenteuses peu esthétiques. Retirez-les à l’aide d’un bâton ou d’un filet. Si l’attaque est importante, introduisez des bactéries spécifiques.

Veillez au bon fonctionnement de la pompe et du filtre qui peuvent être colmatés par les algues. Attention, si un nettoyage du filtre s’avérait nécessaire, nettoyez seulement ¾ des organes filtrants et conservez 1/3 en l’état pour ne pas perturber l’équilibre bactérien. Il faudra ainsi nettoyer le filtre en deux fois à une semaine d’écart par exemple.

apport de billes d’engrais à diffusion lente spécifique dans le pot des plantes les plus voraces.

Supprimez les plantes qui ne seraient pas reparties à la fin du mois

Multipliez

Divisez et bouturez les rhizomes de nénuphars. Ramassez les souches les plus denses et divisez les rhizomes à l’aide d’un greffoir ou d’un couteau bien aiguisé. Coupez-les en morceau de 10 cm de longueur comportant au moins un bourgeon. Conservez-les dans des pots immergés dans un seau à l’abri jusqu’à leur installation définitive à la fin du mois ou en début de mois prochain dans les régions les plus froides.

Divisez les grosses touffes de vivaces au abords du bassin, et replantez les fragments

Nourrissez

Poissons rouges et carpes koï sont en pleine activité, pensez à les nourrir régulièrement. Si vous désirez alimentez un autre bassin ou un aquarium, placez des supports de frai pour recueillir les oeufs.

Plantez

Plantez des végétaux qui commencent leur cycle végétatif de manière précoce pour contrer les attaques d’algues vertes. Parmi eux : l’aponogeton, l’iris pseudacorus, les sagittaires, et le trèfle d’eau. Plantes flottantes apporteront une ombre bienfaisante au bassin :

Attendez la fin du mois pour installez les nénuphars, le vrai papyrus (Cyperus papyrus) et les lotus, très sensibles au gel.

Installez des jacinthes d’eau, des châtaignes d’eau et de la laitue d’eau. Attention, elles sont souvent chères en cette saison car ce sont les premières.

Prélevez

Prélevez les larves de moustique se mouvant à la surface

Réinstallez

Retirez le paillage au pied de la gunnère et faites un apport de compost conséquent à son pied pour qu’elle puisse pleinement développer son immense feuillage.

Réinstallez dans le bassin les plantes fragiles sorties progressivement le mois dernier dès que tout risque de gel sera écarté.


Ruche

Au rucher la folie douce des abeilles s’installe. Le mois de mai est la grande période de reproduction pour elle, les plus belles colonies se préparent à essaimer. Vers le milieu du mois par une belle journée avec une belle miellées certaine colonies vont se lancer vers l’inconnu.

Pour l’apiculteur c’est un tracas de récupérer l’essaim perdu mais également une opportunité d’offrir un gite aux essaims trouvés dans la nature. Profitez en également pour réaliser une division des ruches qui ont essaimé.

Vous pouvez profiter de cette période pour constituer des essaims artificiels en allégeant les ruches les plus populaires.

Au cours du moins les hausses peuvent se remplir, vous en ajoutez de nouvelles si nécessaire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − sept =