Travaux de Février

.

Mieux vaut un loup dans son troupeau,

qu’un mois de février beau


Février remplit les fossés, mars les vide


Février, bon mois pour semer carottes et pois

.

Potager

Anticipez

  • Faites l’inventaire des graines que vous avez déjà, dans le but de réaliser vos commandes. Triez les sachets,vérifiez les dates de péremption et l’état sanitaire des graines

  • Continuez à organiser votre potager et le plan des futures parcelles

Entretenez

  • Maintenez toutes les protections sur les légumes

  • Incorporez du fumier et du compost sur les planches inoccupées.

  • Ouvrez les châssis et les tunnels, soulevez les cloches par temps sec et chaud.

  • Vérifier le buttage de vos artichauts selon le temps.

  • Commencez à nettoyer les caissettes à semis, elle vont bientôt reprendre du service.

Plantez

  • Continuez les plantations d’ail, d’oignons jaunes et d’échalotes

  • faites germer les pdt en les installant dans un endroit frais, ventilé et lumineux.

  • Plantez les « aromatiques « bien à l’abri dans une terre drainée avec du sable de rivière et amendée avec du compost : romarin, persil, le thym, sauge, camomille et ciboulette

  • Dans le Sud, plantez les griffes d’asperges et les oeilletons d’artichauts.

  • Divisez l’estragon.

Protégez

  • vérifiez les protections hivernales laissées en place tant que le temps ne se réchauffe pas.

Récoltez

  • Récoltez vos choux et vos poireaux.

  • Continuez la récolte des topinambours.

  • Récoltez la mâche et les épinards.

  • Récolter l’oseille.

  • Récoltez les endives.

  • Récoltez les derniers choux de Bruxelles.

Semez

  • Continuez à semer sur couche chaude ou châssis, carottes , navets, cardons, choux-fleurs hâtifs, radis et de la laitue

  • Semez vos tomates, vos aubergines et vos piments en serre

  • Semez en pleine terre les fèves, les petits pois, le cerfeuil, les chicorées, le cressons alénois, la mâche et le persil

  • Semez des poires-melons sous cloche . c’est une plante très facile de culture qui peut même devenir envahissante si les conditions lui conviennent.


Fruitier

Entretenez

  • Continuez les traitements d’hiver à base d’huile blanche sur les arbres n’ayant pas commencé leur végétation.

  • Grattez la terre au pied des arbres fruitiers et apportez de l’engrais en étalant du compost ou du fumier bien décomposé sous la couronne à raison d’un kilo par m2.

  • Arrachez les vieux arbres trop épuisés pour fructifier.

  • Traitez les poiriers, les pêchers, nectariniers et la vigne à la bouillie bordelaise .

  • Continuez à  des arbres pour enlever mousses et lichens qui abritent champignons et parasites.

  • Cernez les arbres ayant pris trop d’ampleur.

Multipliez

  • Bouturez les figuiers, en prélevant un morceau d’une dizaine de centimètres avec 2 ou 3 yeux et placez-les en terre en ne laissant dépasser que le bourgeon sommital.

  • Marcottez les actinidias et les cassissiers par couchage d’une longue tige directement sur le sol au pied de la plante mère.

  • Bouturez le grenadier en plaçant un rameau terminal de 25 cm dans un pot profond rempli d’un mélange de sable de rivière et de terreau. Ne laissez dépasser que le dernier oeil du mélange.

  • Greffez la vigne en fente ou à l’anglaise.

Plantez

  • Poursuivez les plantations d’arbres fruitiers à racines nues, si le temps le permet

  • Plantez les figuiers dans les régions sud.

  • Plantez les porte-greffes hors période de gel.

Récoltez

  • Récoltez les derniers kiwis.

  • Récoltez les avocats et agrumes dans le Sud.

  • Continuez à visiter la réserve où sont entreposés vos fruits. Aérez de temps en temps

Taillez

  • Taillez les noisetiers.

  • Terminez la taille des arbustes à petits fruits comme les cassissiers ou les groseilliers, le mois prochain il sera trop tard. Profitez-en pour les bouturer ; pour cela, prélevez des extrémités de tiges de 30 cm que vous mettrez à raciner dans une tranchée de sable et de tourbe le long d’un mur au jardin.

  • Poursuivez les tailles de nettoyage des framboisiers.

  • Taillez les pêchers et nectariniers en palmettes récemment plantés à une longueur de 45 cm avant le départ de la végétation.

  • Taillez les agrumes après la fructification.

  • Rabattez la vigne en taillant la tige principale à une hauteur de 30 à 40 cm et en ne conservant que deux rameaux latéraux opposés au sommet du cep. Taillez ces rameaux au dessus du 5eme bourgeon.

  • Préparez et stockez vos greffons.


Bassin

Admirez

Admirez le spectacle offert par les floraisons précoces des plantes de berges comme les primevères denticulata ou certains petits iris et le réveil de certains insectes

Entretenez

Continuez à retirer les feuilles mortes des nymphéas pour qu’elle ne pourrissent pas dans l’eau.

Profitez des belles journées pour nettoyer les ornements du bassin

Vérifiez tous les systèmes de protection contre le froid car le temps est instable

Assurez-vous du bon état de santé des plantes hivernées à l’abri ; rajoutez de l’eau si nécessaire et taillez toutes les parties brunies pour stimuler le départ de la végétation

Retirez les mauvaises herbes sur les bords du bassin

Multipliez

Continuez les semis de graines de nénuphar et commencez à semer sur couche chaude ou en serre, les graines de Lotus stratifiées le mois précédent si elles ont émis un germe.

Commencez à rempoter et diviser les plantes aquatiques hivernées. Installez les fragments de tubercules dans des pots individuels contenant le mélange adéquat pour chaque espèces et installez-les en pleine lumière à l’abri du gel.

Nourrissez

Les températures ne devraient pas être encore assez chaudes pour envisager le nourrissage des poissons, cependant dans les régions du Sud, si une activité est constatée, vous pouvez commencer à les alimenter progressivement en ajoutant des vitamines aux préparations de base.

Protégez

Continuez à vérifier que bulleurs et aérateurs soient en bon état pour protéger votre bassin de l’impact du gel et éviter les fissurations

Surveillez

L’hiver fragilise les poissons, les parasites et bactéries survivent même en eau froide et les variations de températures peuvent induire leur réveil. Profitez des belles journées pour vérifier l’état de santé des poissons et pour isoler et soigner ceux qui seraient atteints de pathologies.

Certains batraciens comme les grenouilles ou les crapauds vont rejoindre le bassin ou la mare pour s’y reproduire et déposer leurs pontes. Protégez les oeufs et remettez à plus tard votre grand nettoyage de printemps si tel était votre intention.


Ruche

Janvier et février sont les mois de tous les dangers. Les populations d’abeilles grossissent inégalement il en va de même de la consommation des provisions. Selon leur caractère les colonies peuvent consommer plus ou moins, vérifier périodiquement le poids des colonies et n’hésitez pas à rajouter du candi au moindre doute.

Si vous avez des ruches à plateaux grillagé, vous pouvez pendant cette période mettre en place la trappe de fermeture pour aider les abeilles à tenir la température du couvain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =